Menu

L’assurance auto résiliée pour usage de stupéfiants

L’usage des stupéfiants peut engendrer des conséquences négatives pour le conducteur et son véhicule, sans oublier son permis de conduire. Cela est valable pour toutes les compagnies d’assurance. L’usage de ces matières est interdit et fait l’objet d’une réglementation sévère, puisqu’il est susceptible de faire l’objet d’une consommation problématique, chose qui peut engendrer la soustraction, l’annulation ou la suspension du permis de conduire ou au-delà de cela, résilier votre contrat d’assurance auto par votre assuré.

L’usage des stupéfiants :

De nos jours, les contrôles sur les routes se sont accentués, cela est dû à la consommation des stupéfiants qui est en augmentation croissante. Le dépistage peut donc s’effectuer durant la conduite d’une véhicule comme à son arrêt.

En vue de surveiller les conducteurs, les autorités ont mis en place des compagnes préventives de dépistage de stupéfiants à tout moment. Mais il faut se mettre en garde sur le refus du contrôle, tout conducteur qui refuse d’obtempérer s’expose à des sanctions, soit 2 ans de prison et une amende de 45 000 €. A cela s’ajoute le retrait de 6 points et la suspension, ou même l’annulation et le retrait du permis, toujours selon la compagnie que le conducteur a choisie.

Par ailleurs, la législation française est très claire au sujet de l’usage des stupéfiants au volant, puisqu’ils sont des matières toxiques et affectent négativement les comportements du conducteur. La loi cite donc qu’il est strictement interdit de conduire un véhicule sous l’emprise de drogue ou des stupéfiants, ou de toute matières analogues.

Quant aux sanctions prévues par la loi, elles pèsent lourd sur le conducteur et sur son véhicule également, elles peuvent être des peines pénalisantes ou pécuniaires  ou bien des peines privatives de liberté qui peut s’étaler jusqu’à 10 ans de prison ou des peines pécuniaires qui peuvent atteindre 150 000 € comme amande.

Devis Auto en ligne

assurance auto résiliée