Menu

Que faut-il savoir à propos de la résiliation auto ?

Si l’assurance auto est clairement l’une des obligations et des impératifs afin de pouvoir utiliser un véhicule, la résiliation de son contrat d’assurance de meure un fait que les conducteurs doivent éviter au maximum. En effet, être résilié par son assureur représente un fait qui est très négativement pris par l’ensemble des compagnies d’assurance dans la mesure où un conducteur résilié représente une source de risques pour elle.

Comment ?

Pour éclaircir d’avantage l’idée à travers un exemple concret, imaginons que M. Royer est un conducteur chez une quelconque compagnie d’assurance. Lors de la souscription à son contrat d’assurance, il a fait preuve de malhonnêteté en remplissant le formulaire qui contient ses informations personnelles. En d’autres termes il a omis quelques données ou a remplis faussement d’autres. En se rendant compte, son assureur le résilie. Cela s’implique même aux autres motifs comme le non paiement des cotisations fixées dans les délais, le fait de conduire en état d’alcoolémie ou sous l’effet de stupéfiants, faire l’objet d’un grand nombre de sinistre ou d’un taux élevé d’accidents responsables qui contribuera à l’augmentation du bonus malus du conducteur en question.

Quelques informations pratiques

D’où la nécessité de respecter toutes les règles mises en place par l’assureur en veillant à lire soigneusement tous les chapitres figurant dans le contrat d’assurance et de se focaliser surtout sur le chapitre résiliation. Il est nécessaire de soulever qu’une résiliation faite par l’assuré est largement mieux qu’une résiliation faite par l’assureur. Quand vous subissez une résiliation de la part de votre assureur, cette information reste dans votre bulletin d’informations vous mettant ainsi en difficulté pour pouvoir retrouver un nouvel assureur. La période pendant laquelle les informations seront là varie de 3 à 5 ans.

Devis Auto en ligne

assurance auto résiliée